Enlivrons-nous, le blog d'Emily

De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous ! Charles Baudelaire

[Rentrée littéraire 2011] Va et dis-le aux chiens, Isabelle Coudrier

Le prix du roman organisé par la Fnac m’a permis de découvrir quatre romans de la rentrée littéraire 2011. Parmi eux, j’ai eu la très bonne surprise de découvrir  Va et dis-le aux chiens , une histoire d’amour peu commune entre deux personnalités complexes et pas très douées pour les sentiments.

Elle est passionnée de mathématiques et prépare l’agrégation. Il est polytechnicien, mais souhaite en réalité devenir critique de cinéma. Sylvia et Louis sont encore étudiants quand ils se rencontrent aux hasards de leurs sorties dans le Paris des années 90. L’un comme l’autre sont incapables d’aimer « simplement ». L’amour est pour elle une chose plus abstraite que la quadrature du cercle. Pour lui, la passion n’existe qu’au cinéma. Pourtant, entre eux va naître une étrange alchimie, et se créer une histoire peu ordinaire…

Huit cent pages…qui se dévorent ! Isabelle Coudrier parvient à nous attacher pendant huit cent pages au destin de deux personnalités à la psychologie fouillée, et aux sentiments compliqués. Ce qui est remarquable, car au fond, les deux personnages en question ne sont pas forcément les personnes les plus agréables du monde : elle est casanière, froide et insolente, il est ambitieux, orgueilleux, parfois méchant.  Plusieurs fois, l’un ou l’autre nous exaspère ou nous agace…Pourtant, le lecteur se passionne pour leur rencontre, et leur histoire tortueuse, semée d’embûches. Une étrange histoire d’amour, ou le mot « amour » n’est jamais prononcé et où le sentiment lui-même semble bien compliqué.

Au fil des pages, nous découvrons tout des personnages, qui s’expriment parfois à la première personne : en Sylvia, nous découvrons une fille unique perdue dans ses rêves, tombée dans le cinéma un peu par hasard, et dont la véritable passion est l’étude des mathématiques. Louis, lui, se révèle comme un garçon torturé, à l’histoire familiale tragique et à l’ambition démesurée. Et autour d’eux, le monde du cinéma, qui les a rapprochés. Avec les héros, vous irez à Cannes, et assisterez à de nombreux films ! Vous découvrirez aussi les coulisses de l’écriture d’un film, et dans le secret d’une revue de cinéma.

Ce qui séduit, c’est avant tout l’aspect complet du roman : l’on finit par très bien connaître Louis et Sylvia, à travers de nombreuses digressions dans leur passé. Pourtant, ils gardent ce côté imprévisible terriblement humain. Leur histoire est compliquée, certes, mais tellement ancrée dans le réel. C’est pour moi un roman coup de cœur, dans lequel on peut rester plonger des heures durant sans lever le nez.

About these ads

4 commentaires sur “[Rentrée littéraire 2011] Va et dis-le aux chiens, Isabelle Coudrier

  1. Pingback: Bilan de 2011 « Enlivrons-nous

  2. Poison au chocolat
    26 septembre 2011

    Je prends bonne note! Je vais d’ailleurs l’ajouter à ma wish-list! Ce roman contemporain me semble vraiment intéressant! Merci pour cette découverte…

  3. Céline72
    25 août 2011

    Huit cent pages c’est quelque chose et encore mieux quand on est pris dans l’histoire. Je me le note, merci pour cette belle critique.

  4. irreguliere
    25 août 2011

    Cela semble une très belle découverte ! Je note parce que ça pourrait me plaire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 24 août 2011 par dans Contemporain, et est taguée , .
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 711 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :