Enlivrons-nous, le blog d'Emily

De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous ! Charles Baudelaire

Nightshade, Andrea Cremer

Après nos amis les vampires, c’est au tour de leurs rivaux les loup-garous d’occuper le devant de la scène : après s’être attaqué à la Bit-lit avec des séries comme Mercy Thompson, ils envahissent désormais les titres Jeunesse. Ainsi, Gallimard Jeunesse vous proposera dès janvier prochain une nouvelle série à se mettre sous la dent, que j’ai eu la chance de découvrir en avant-première.

 

En réalité, Calla, une jeune fille de dix-sept ans, ne se définirait pas vraiment comme un loup-garou, bien qu’elle en ait tous les attributs. Calla est une Protectrice, au service de Gardiens, des sorciers puissants et mystérieux, destinée en tant qu’alpha de la meute Nightshade à s’unir à Ren, l’alpha de la meute Bane afin d’en former une troisième. En somme, bien qu’encore lycéenne, Calla prépare son mariage prochain avec le bellâtre du lycée, jusqu’au jour où elle viole l’une des lois de son espèce en sauvant Shay, un jeune randonneur attaqué par un grizzly… Rapidement, Calla se retrouve littéralement prise en sandwich entre Ren et Shay, le devoir, et la passion.

Amateurs de la littérature fantastique pour adolescents, vous serez servis car vous y retrouverez tous les topoï du genre : une romance dans un cadre lycéen (dans les cours de chimie, notamment), un nouveau-venu venant troubler l’ordre, un triangle amoureux, une héroïne magnifique sans le savoir. Effectivement, on pense à Fascination, mais la différence s’arrête là car Andrea Cremer semble avoir voulu innover en se créant sa propre « mythologie ». Les loup-garous, rebaptisés « Protecteurs », sont au service de sorciers, peuvent se métamorphoser à loisir (tout en retrouvant leurs vêtements une fois de retour dans un corps humain) et ont une certaine tendance à boire le sang d’autrui qui n’est pas sans évoquer nos chers vampires. Si au début, tout ceci peut sembler désordonné, tout se met finalement en place assez rapidement.

Et l’on rentre vite dans l’histoire, indéniablement. Calla est une héroïne plutôt sympathique, bien qu’un peu trop girouette, et les deux mâles qui lui tournent autour sont terriblement séduisants, et pourront peut-être même remplacer Edward et Jacob dans le coeur de nos petites soeurs. Mais attention, si l’on n’en est pas encore aux étreintes passionnées que certaines héroïnes de bit-lit n’hésitent pas à partager avec leurs beaux partenaires, c’est tout de même nettement plus « caliente » que chez Stephenie Meyer.

Premier tome d’une série, « Lune de sang » nous met assurément l’eau à la bouche : une intrigue plutôt bien ficelée pour un premier roman, des personnages hauts en couleur (Ansel, le petit frère sympathique, le couple Nev/Mason, la gentille Bryn), et quelques questions philosophiques de surcroît (eh oui ! qui a dit que la littérature jeunesse ne pouvait pas traiter de sujets plus profonds?!. Calla devra résoudre son dilemme entre ses deux beaux prétendants, mais qui choisira-t-elle finalement?

La suite, cependant, ne sortira pas avant novembre 2011. Aie, effectivement. Je remercie vivement Gallimard jeunesse pour cette découverte très sympathique !

L’avis de Charlotte :

J’ai demandé à ma cousine de quatorze ans, lectrice assidue, et qui s’avère être pile dans le lectorat de Gallimard Jeunesse, ce qu’elle avait pensé de Nightshade. Elle m’a répondu avec enthousiasme : Personnellement, j’ai adoré ce livre, il y a beaucoup de suspense on ne sait jamais ce que Calla va faire… Pour moi, choisir entre Shay et Ren c’est un choix difficile à faire car tous deux ont des personnalités différentes.

Si j’étais à sa place j’aurais choisi Ren vu qu’elle l’aime en plus, ça lui évite de décevoir sa meute et d’être poursuivie par les gardiens.
Elle a un devoir à respecter, un homme qui l’aime beaucoup ; elle devrait partir avec lui au lieu d’en prendre un autre sachant les risques qu’elle courrait .Comme elle le répète, c’est une alpha elle a un devoir à accomplir.

Elle conclut avec enthousiasme : Shay est le choix de l’aventure et du refus des conventions. C’est le choix de l’adolescence. Pour moi, et elle le sait, elle existe pour former une nouvelle meute avec Ren… Ils ont été conçus pour ça. Elle doit croire ce que les gardiens lui disent, c’est-à-dire agir sans
poser de questions… Le choix qu’elle fait est de choisir le danger à la place de vivre avec sa meute dans une belle maison. C’est ridicule.

Publicités

8 commentaires sur “Nightshade, Andrea Cremer

  1. Emilie (chocolate-cheesecake)
    12 décembre 2010

    NEWSLETTER : Nouvel Article : Harry Potter et les reliques de la mort – Partie 1 Nouvelle
    vidéo coup de coeur

  2. domi
    12 décembre 2010

    plus chaud que chez stéphanie meyerzs tu dis ? pas difficile !

    tant que c’est plus sage que Laurel K Hamilton !

  3. mentale
    11 décembre 2010

    Je te souhaite une bonne soirée et un bon dimanche, avec mon coucou du jour,
    bise

  4. mentale
    10 décembre 2010

    Mon coucou du jour en te souhaitant un bon weekend moins enneigé,
    bise

  5. Read--Book
    8 décembre 2010

    coucou !
    nouvel article en derniere page ; INNOCENTS

    Bye bye

  6. bouboune
    8 décembre 2010

    il doit etre dans la biblio de ma niece elle adore ce genre de lecture

    bises

  7. Morgouille
    7 décembre 2010

    Ca m’a pas l’air mal du tout ! Je note ! 🙂

  8. iwry
    7 décembre 2010

    J’ai eu également l’opportunité de le lire via Gallimard Jeunesse. Ce livre est pour moi un gros coup de coeur, je l’ai avalé en deux jours tellement l’histoire est prenante. Je pense que la
    réelle force ce sont les personnages que j’ai trouvé très attachants.

    Le plus dur maintenant, c’est de devoir attendre la suite!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 6 janvier 2010 par dans Littérature jeunesse.
%d blogueurs aiment cette page :