Enlivrons-nous, le blog d'Emily

De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous ! Charles Baudelaire

Nous sommes cruels, Camille de Peretti

 

Ils sont jeunes, beaux, riches, aiment les « Liaisons dangereuses ». Julien et Camille partagent tous deux le goût de la séduction, un penchant pour la cruauté, et l’amour des lettres. Ils décident de se prêter au jeu de Laclos, devenant le Vicomte et la marquise, jouant avec leurs camarades de classe, les séduisant, puis les rejetant, se désignant des « proies », s’envoyant des « trophées ».
Mais un jour, évidemment, le jeu tourne mal.

Étrange, mais l’auteur a donné à un des personnages principaux son propre prénom, ainsi que son nom.

Une réécriture des Liaisons dangereuses, adaptée à notre époque. Je demandais à voir. Eh bien, je n’ai pas été déçue. Beaucoup de références littéraires et à la vie parisienne, un style agréable, une vivacité dans les échanges épistolaires. J’ai aimé. J’ai été cependant étonnée de voir que l’auteur donnait son nom à l’un des personnages principaux, Camille, une « princesse des glaces », cruelle, « perfide », agissant sans scrupules. Julien, à côté, s’il parait souvent odieux et manipulateur, est touchant sur la fin. J’ai méprisé Emilie et Stanislas, eu pitié de Diane et de William. J’ai préféré l’oeuvre originale, mais j’ai beaucoup aimé cette version, qui fait réfléchir à la facilité du mensonge, à la réalité des sentiments, à la noirceur de l’âme humaine.

Une oeuvre en somme intéressante, d’un auteur à découvrir.

Publicités

Un commentaire sur “Nous sommes cruels, Camille de Peretti

  1. Coeur de Livres
    9 avril 2010

    Ta critique me donne envie de découvrir ce livre. J’aime beaucoup la couverture. Je vais me laisser tenter….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 12 janvier 2010 par dans Contemporain.
%d blogueurs aiment cette page :