Enlivrons-nous, le blog d'Emily

De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous ! Charles Baudelaire

Vampire City (Morganville vampires) Bienvenue en enfer, Rachel Caine

De retour des Etats-Unis, j’avais ramené dans mes valises le premier tome d’une nouvelle série pour adolescents mettant en scène des vampires, pour changer. Une série qui a mis tout de même quatre ans à arriver en France, et qui dont le premier tome est désormais disponible. Et la pêche est plutôt bonne.

Claire est surdouée, a seize ans et des parents étouffants qu’elle a eu énormément de mal à convaincre qu’elle était assez responsable pour aller étudier loin de chez elle. Manque de chance, Claire aurait mieux fait d’écouter ses parents avant d’aller étudier à Morganville, petite ville perdue du Texas. Elle devient très rapidement le souffre-douleur de la très populaire Monica. Amenée à emménager hors-campus chez Eve, Shane et Michael, elle réalise qu’un bon nombre des habitants de Morganville ne sont tout simplement pas vivants…It sucks ! Surtout quand elle se retrouve au centre d’une rivalité entre vampires…

Est-ce l’attrait d’une ville entière aux mains des vampires, à la Salem, ou d’une héroïne qui a la tête sur les épaules (pour une fois) qui plaît chez la série de Rachel Caine?
Probablement les deux. Ce premier tome a plusieurs gros atouts. D’une part, il est original, ce qui n’est pas facile dans une littérature jeunesse saturée par les récits de vampires. L’on entre dans une ville hiérarchisée, dangereuse, un microcosme où la logique n’est pas exactement la même que partout ailleurs. Morganville a ses lois, ses dirigeants, ses dangers, à la fois ville universitaire et terrain de chasse pour vampire. Une ville du Sud des Etats-Unis, qui n’a pourtant rien à voir avec Bon temps (La communauté du sud) ou Saint-Louis (Anita Blake).

Et donc notre héroïne, Claire, brillante, assidue, mais très jeune, avec une pointe de naïveté assez attendrissante. Une jeune fille qui n’est ni cruche (Sookie), ni niaise (Bella), ni trop délurée (Anita). Ce qui change agréablement. Et autour de Claire, nous avons Eve la gothique au grand coeur, Michael le grand « frère » sexy, et Shane le rebelle. Un trio sympathique, à défaut cependant d’être vraiment innovant. En tout cas, ça fonctionne. Évidemment, la romance finit par s’installer, mais elle n’est pas véritablement au coeur de l’intrigue. En revanche, l’action et l’adrénaline…

Car l’histoire se noue de façon à laisser présager le meilleur pour la suite. Les vampires, ici, ne sont pas des amoureux transis, mais de véritables méchants, ambitieux, cruels, prêts à tout pour préserver leur espèce et leur pouvoir. Les humains leur font office d’esclaves ou de bétail. Évidemment, cela suppose des luttes de pouvoir entre vampires, des humains fanatiques destinés à faire la révolution, et entre les deux, nos héros qui ne savent pas forcément où se placer. Honnêtement, bien que l’héroïne soit jeune, c’est un livre qui s’adresse peut-être davantage aux jeunes adultes qu’à nos petites soeurs. C’est violent. Des thèmes comme le bizutage, les agressions, les fêtes qui manquent dégénérer en tournantes sont évoqués dans les deux premiers tomes. On est loin de la romance gentille et creuse. L’on passe un vrai bon moment de lecture. Le style est vif, plaisant, avec ce qu’il faut d’humour. Le second tome est littéralement impossible à reposer, tant le rythme est intense, une vraie course contre la montre. Est-on convaincu? Assurément ! Vous savez quoi offrir à Noël…

Advertisements

10 commentaires sur “Vampire City (Morganville vampires) Bienvenue en enfer, Rachel Caine

  1. domi
    23 décembre 2010

    je suis restée très adolescente quand il s’agt de vampires ! alors c’est sur que je vais le lire….le dévorer même. pour les fêtes je me suis fait deux cadeaux : deux livres (si on peut dire) où
    le cerveau n’a pas beaucoup de travail, le tome 5 de Mercy thompson et le 4 de la confrérie de la dague noire ! temps de cerveau disponible pour ma famille 100% !

  2. mentale
    15 décembre 2010

    pour les articles sponsorisés, c’est aussi sur ebuzzing, ils proposent des vidéos, mais aussi quelque fois des articles à écrire.

    C’est avec la neige qui est tombée toute la journée que je passe te faire ma bise du jour

  3. Emilie (chocolate-cheesecake)
    15 décembre 2010

    j’ai très envie de lire ce livre, il me tente énormément !

  4. Emilie (chocolate-cheesecake)
    15 décembre 2010

    Je ne sais pas encore si j’éirais le voir… (HP7 )

    >>Tu devrais parce qu’il est vraiment génial !
    🙂

  5. latite06
    15 décembre 2010

    Je n’étais pas convaincue, mais je pense que je vais quand même le mette sur ta liste, vu ton avis 🙂

    Bonne soirée à toi !

  6. bouboune
    15 décembre 2010

    coucou du jour

    a bientot

  7. Anne Sophie
    14 décembre 2010

    il est dans ma pal

  8. silvi
    13 décembre 2010

    ah enfin des vampires méchants… (lol) je note cette série pour l’occasion

  9. JulienLootens.com
    13 décembre 2010

    J’aime beaucoup le nom du blog, jolie trouvaille 🙂

    je suis moi meme un écrivaillant, à la recherche de quelques lecteurs en avant-première pour la publication de mon livre « Métro parisien, petrits plaisirs du soir et du matin » à paraitre le 27
    février prochain.

  10. Pimprenelle
    13 décembre 2010

    J’ai dévoré ce premier tome! Enfin des vampires, des vrais!

    Par contre, tu évoques le second tome, est-il sorti en français?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 12 janvier 2010 par dans Littérature jeunesse.
%d blogueurs aiment cette page :