Enlivrons-nous, le blog d'Emily

De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous ! Charles Baudelaire

Loup, y es-tu, Henri Courtade

Les contes de fées ont bercé notre enfance : qui n’a pas frissonné d’effroi en se figurant le loup s’apprêtant à souffler la maison des trois petits cochons ou même frémi quand la sorcière de Blanche-Neige décide de faire supprimer sa rivale ? Contes de fées qui, lus à l’âge adulte, prennent souvent une signification plus sombre. Henri Courtade, auteur français, nous propose une lecture des évènements contemporains à travers le filtre des contes de fées. Et si derrière Hitler se dissimulait un des vilains issus des contes ?

Elles sont quatre et n’ont en apparence rien en commun. Jeunes et séduisantes, elles ignorent que deux prédateurs terribles et antiques les guettent. Difficile d’en dire davantage sans déflorer l’intrigue.

Pari risqué que d’intégrer l’histoire du vingtième siècle à un récit reposant sur les contes de fées, mais pari totalement réussi pour Henri Courtade qui allie avec talents frayeurs d’enfant et peurs d’adultes. Il dessine un monde qui pourrait paraître manichéen, avec des méchants vraiment très cruels et des gentils vraiment adorables (et l’on pense aux deux nains) mais nuancé subtilement par petites touches (là encore, difficile d’en dire plus, mais l’on songe très fort à un certain personnage). La magie prend, et ce, dès le début, à l’aube de l’an 2000, sur Times Square. Le récit s’ouvre donc avec le nouveau millénaire, mais revient fréquemment sur un passé lointain et mystérieux qui se révèle par petites touches : Henri Courtade s’approprie totalement les contes, les fait siens, et parvient à innover, en surprenant son lecteur, même celui qui a dû apprendre les contes de Perrault quasiment par cœur pour le baccalauréat ! L’auteur sème des petits détails très bien trouvés un peu partout (j’ai notamment beaucoup apprécié Virginia Woolf, j’ai trouvé ça très fin !), vis-à-vis des couleurs, des noms,…Il joue avec nos connaissances, et le récit n’en est que plus agréable.

Des héros de conte de fées déracinés, donc, hors de leur époque « il était une fois » et évoluant dans un monde très actuel (l’intrigue se déroule principalement en 2011 !) : l’on transpose donc leurs attributs dans notre monde, et c’est toujours globalement bien trouvé : le royaume de la méchante belle-mère de Blanche-Neige n’a plus rien de boisé et de vallonné. Elle domine désormais du haut d’un building new-yorkais (nouveau donjon !) le monde des médias, la véritable puissance actuelle.

J’ai beaucoup aimé, vous l’aurez deviné. Les personnages m’ont séduite : Virginia est explosive, les nains adorables, le traqueur séduisant, Frédéric, bien qu’un peu terne, est particulièrement attendrissant, Albe est sympathique, mais un peu fade. Seul bémol, j’ai trouvé Marylin Von Sydow un peu trop monolithique, et aurait aimé en savoir un peu plus sur son passé.

Finalement, mon conseil serait de vous lancer ! Car quand une écriture fluide sert une intrigue bien construite, tout en faisant ressortir nos peurs d’enfants, en ce qui me concerne, c’est un tiercé gagnant !

Publicités

7 commentaires sur “Loup, y es-tu, Henri Courtade

  1. Caelina
    25 mars 2011

    Un avis très enthousiasme de plus pour me fair regretter qu’il ne soit pas déjà dans ma PAL ! Rien à faire il va falloir que j’y remédie au plus vite (autant pour mes bonnes résolutions
    « challengeuses » ^^).

  2. Marion
    18 mars 2011

    Décidement, on en parle beaucoup ce livre, et comme beaucoup, j’irais sans doute suivre le mouvement en lisant ce livre, encore faudrait-il que je le trouve, l’est nul part dans les magasins
    alentours !

    Ce doit être une manière intéressante de revoir les contes de notre enfance, non ? Les contes de fées dans les temps modernes. L’auteur reprend quels contes au fait ? Ceux de Perrault seulement
    ou il y a aussi ceux d’Andersen, Grimm… ?

  3. Frankie
    16 mars 2011

    Une lecture bien sympathique en ce qui me concerne, j’ai bien aimé cette transposition des contes dans notre monde.

  4. Luna
    16 mars 2011

    Je veux le lire !!

    Merci d’être passée 🙂

  5. Véro
    16 mars 2011

    Décidemment, tous le sbillets sont unanimes mais jattendrai quand même que le buzz retombe un peu avant de me lancer dans cette lecture.

  6. bouboune
    16 mars 2011

    coucou

    bonne journée bises

  7. Irrégulière
    16 mars 2011

    Je pense que ça pourrait me plaire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 15 mars 2011 par dans Imaginaire, et est taguée , , .
%d blogueurs aiment cette page :