Enlivrons-nous, le blog d'Emily

De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous ! Charles Baudelaire

20ans Magazine, anthologie, ouvrage coordonné par Marie Barbier

20 ans, nous sommes tous et toutes d’accord, est un âge mythique. C’était aussi le nom d’un magasine, lancé dans les années soixante, et dont la publication fut arrêtée il y a quelques années. J’ai aujourd’hui vingt ans, et je n’ai donc pas connu l’heure de gloire du magazine, dans les années 90. C’était pour moi l’occasion d’une séance de rattrapage, afin de découvrir un magazine que l’on dit drôle, et caustique, à la plume acérée et brillante, où l’on traite aussi bien de maquillage que de politique.

Un magazine féminin au franc-parler étonnant, qui ne connaît pas le politiquement correct, tel était 20ans. Marie Barbier nous offre dans ce recueil des témoignages, à la fois de journalistes et de lecteurs, et surtout un certain choix d’articles, qui nous permet de découvrir la jeune fille des années 90.

C’est sans nul doute une entreprise intéressante, qui nous permet de découvrir une ligne éditoriale décalée, à l’humour qui se livre sans censure. J’ai franchement souris à la lecture de plusieurs des articles, qui alternent avec les témoignages des nombreux collaborateurs. ça se lit vite, d’une traite. L’on regrette de n’avoir pas connu 20ans, un magazine bien différent d’Elle ou de Marie-Claire. Ce livre « hommage » plaira probablement à toutes les nostalgiques du magazine, et permet aux plus jeunes de découvrir une sélection d’articles drôles et bien conçus, avec des références très 90’s, et parfois également très littéraires : Proust, ou Houellebecq trouvaient leur place entre les pages de la revue.

L’on part donc à la découverte d’un magazine féministe, totalement libre, sous la direction d’Isabelle Chazot qui, entourée d’une équipe soudée et dynamique, a su faire de 20ans un succès tout au long des années 90. Néanmoins, quelques illustrations auraient été appréciables : je n’ai en tête aucune couverture du magazine. Il aurait pu être intéressant de montrer au début du livre quelques photos destinées à illustrer l’évolution graphique de la revue.

A part cela, c’est un petit livre très sympathique, et au contenu très intéressant, qui nous dévoile une aventure éditoriale peu commune. Je remercie vivement Mathilde de Garidel, des éditions Rue Fromentin qui m’a permis de découvrir 20ans.

Advertisements

8 commentaires sur “20ans Magazine, anthologie, ouvrage coordonné par Marie Barbier

  1. Irrégulière
    6 mai 2011

    Coucou, je dois être quiche, je ne trouve pas l’espace « contact »… donc comme je te le disais en réponse à ton commentaire, ça m’intéresserait pas mal d’y jeter un oeil, oui, comment dois-je
    faire ?

  2. Cerisia
    29 avril 2011

    Bonjour 🙂

    J’ai reçu le livre ce matin  j’ai commencer à le survoler ! et je ne vais pas tarder à le lire !

  3. Luna
    26 avril 2011

    Effectivement les énnoncé sont assez drôles et sans tabou d’après ce que j’arrive à déchiffrer…

    « vivre grosse », ça c’est dit ! ça change du « êtes-vous ronde ? »

    Y’a -t-il réellement écrit « peut-on violer un homme -et comment ? » ou c’est moi qui me fait des idées ? Bizarre…

     

    Merci d’être passée 🙂

  4. A.
    25 avril 2011

    Bonsoir !

    Je viens t’informer qu’un nouvel article est mis en ligne en page 11 de mon blog. Il s’agit de « Ne t’inquiète pas pour moi » d’Alice Kuipers, un livre très émouvant, bien que trop court …

    A bientôt,
    A.

  5. Irrégulière
    25 avril 2011

    Ce livre me tente beaucoup, parce que je suis moi-même de la génération de celles qui lisaient le magazine, un peu en cachette d’ailleurs !

  6. Anis
    25 avril 2011

    Bon en tout cas, cette confusion m’a donné l’occasion de te le souhaiter. Un petit faible pour toi et ton blog car vous êtes les premiers à avoir rejoint ma communauté. Et ma fille que j’adore a
    presque ton âge !

  7. Anis
    24 avril 2011

    Je te souhaite un merveilleux anniversaire pour ces 20 ans. Tu es déjà très volontaire et affirmée et je te souhaite beaucoup de réussite dans tout ce que tu entreprendras. Je te confirme mon
    inscription dans ton challenge, j’en ferai bientôt un article de présentation et je crois que je commencerai par « Et que le vaste monde poursuive sa course folle ». Rien de grand ne s’est fait
    sans passion, disait hegel. je te souhaite de garder vivante toujours cette petite flamme !

  8. Read--Book
    24 avril 2011

    Coucou !

    Nouvel article en ligne  en page 8 article Dolores clairborne (film) adptation d »un roman de stephen KING

    merci de laisser au moins un commentaire pour rester prévenue

    Bisous et bonne vacances pour ceux qui y sont  ! ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 24 avril 2011 par dans Contemporain.
%d blogueurs aiment cette page :