Enlivrons-nous, le blog d'Emily

De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous ! Charles Baudelaire

Salut Marie ! Antoine Sénanque

« La Vierge m’est apparue le 1er avril 2008. La date était mal choisie ». Le bandeau rouge qui entoure le roman d’Antoine Sénanque, fait pour attirer l’œil, remplit bien son office et donne le ton du livre : l’humour sera à la fête.

Point de blague pour Pierre Mourange, le héros, un vétérinaire veuf d’une cinquantaine d’années. Sa vie est subitement bouleversée par une apparition divine : la Vierge. Cela a tout de la mauvaise blague pour notre héros, pas particulièrement religieux. « Pourquoi pas ? » se demande-t-il. Ce petit miracle va progressivement changer la vie de Pierre.

La comédie que nous propose Antoine Sémanque repose sur l’improbabilité de la situation. Pourquoi Marie voudrait-elle apparaître aux yeux d’un quinquagénaire peu religieux ? Le héros est le premier à se poser la question, et pourtant : l’évidence est là. Il a vécu une apparition divine. Dès lors, peut-on continuer à vivre normalement ? A-t-on une obligation morale vis-à-vis de la communauté chrétienne ? Pierre peut compter sur le soutien de ses amis pour dénouer ce problème métaphysique. Félix la petite nature et Tû, le vétérinaire fasciné par la mort, constituent un des ressorts comiques indéniables du roman, par leurs personnalités peu communes et par leurs bons mots. Pierre lui-même observe la situation avec humour, ne négligeant pas quelques pirouettes verbales. A côté, difficile d’oublier la famille du héros, le père, qui accueille immanquablement son fils d’un « qu’est-ce-que tu fais là? », le frère, Simon, et sa femme, délicieusement irritants. La galerie de personnages que nous dépeint l’auteur est effectivement des plus imagées et des plus drôles. Impossible de ne pas s’attacher au destin de ce héros pas comme les autres.

L’humour ne dissimule pas tout à fait l’insolence du propos. Mais cela n’en est que plus jouissif. Pierre, parfois, frôle le sacrilège, tout comme il semble à deux doigts du miracle. Il ne met pas en doute l’existence de la Vierge, qui s’est affirmée comme une vérité absolue. Elle est, c’est tout. Et son action sur la vie de Pierre est diffuse, mais réelle. Le vétérinaire, engoncé dans son deuil, renaît à la vie, découvre la fantaisie et la générosité. Roman d’apprentissage ? Presque. Dans tous les cas, c’est un très beau roman, très drôle, que l’on lit en très peu de temps, pour ses personnages cocasses et ses situations inattendues. Et vous, que feriez-vous si la Vierge Marie vous apparaissait ?

Salut Marie ! Antoine Sénanque. Grasset, 2012.

Advertisements

2 commentaires sur “Salut Marie ! Antoine Sénanque

  1. irreguliere
    22 juin 2012

    Il m’attend dans ma PAL ! (quand j’aurai du temps…)

  2. Un bon moment de lecture que je recommande également 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 20 juin 2012 par dans Contemporain, et est taguée , , .
%d blogueurs aiment cette page :