Enlivrons-nous, le blog d'Emily

De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous ! Charles Baudelaire

Insurgent

Attention, cet avis comporte des éléments sur le premier tome, Divergent. Ne lisez pas si vous ne souhaitez pas être spoilé !

insurgent

Dans le premier tome, nous avions découvert le monde de Tris, une jeune fille de seize ans, dans lequel la population est divisée en cinq factions, factions qui déterminent l’attitude, le rôle social et la personnalité de ses membres. Tris, née chez les altruistes, une caste qui se dévoue au bien-être des autres avait choisi, contre toute attente, de changer pour les audacieux, une faction qui se caractérise par son courage et son amour du risque. Au cours de l’initiation, la jeune fille s’était durcie et avait appris à se battre : ses expériences au sein des audacieux lui a appris à survivre et lui ont permis de rencontrer Tobias, alias Quatre, dont elle est tombée amoureuse. Leur monde a sombré dans le chaos quand les érudits ont manipulés les audacieux afin qu’ils attaquent les altruistes. Le deuxième tome s’ouvre sur une ville dévastée et accablée par le deuil.

Ce livre est plus sombre que le premier, qui posait les bases d’un univers et restait relativement bon enfant. L’atmosphère presque joyeuse et scolaire à la Harry Potter n’est plus. Tris et Tobias sont en guerre. La mort, la violence, et les sacrifices font partie intégrante de l’intrigue d’Insurgent. Mais cette violence est traitée de manière intelligente : Tris a dû commettre malgré elle quelques actes dont elle n’est pas fière, pour survivre, et elle subit le contrecoup de ce traumatisme. Veronica Roth dépeint avec réalisme et justesse les différents stades que traverse la jeune fille : culpabilité, deuil, acceptation. L’action s’enchaîne très vite, et Tris a très peu le temps de s’apitoyer sur elle-même. Pourtant, les proches qu’elle a perdus ne quittent pas son esprit. Sa relation avec Tobias est en dents de scie : dans un environnement aussi instable, il est difficile d’accorder sa confiance, et d’admettre à quelles extrémités on a été poussé. Tris a honte et se sent extrêmement coupable d’avoir dû abattre un de ses amis. Le lecteur sait bien que c’était lui, ou elle, et qu’elle n’a agi que par légitime défense. Mais la jeune fille se torture, et peine à admettre son acte à Tobias. Son éducation altruiste entre en conflit avec son instinct de survie. Les dilemmes qui agitent la jeune fille font de ce roman un texte très fort. Tobias, lui, se révèle davantage, et ses faiblesses rendent sa personnalité toujours plus complexe.  Il devient plus sûr de lui et accepte enfin son rôle de leader au sein de sa communauté. Les évènements le poussent à côtoyer son père, qu’il déteste, ajoutant à la tension du récit.

Veronica Roth ne laisse aucun répit à son lecteur : elle donne à son récit une profondeur plus intense, et développe les idées évoquées dans le tome 1. Si on aime un poil moins que Divergent, sans doute parce que l’effet de découverte est passé, on est tout de même happé par le récit, et extrêmement séduit par cet univers. L’auteur a su se renouveler et exploiter les vices humains, la convoitise et la quête de pouvoir, pour construire un personnage de méchant très convaincant, mais également une intrigue et des rebondissements qui tiennent la route. On se demande où elle nous mènera dans le tome 3. En tout cas, on a hâte d’y être !

Insurgent, Veronica Roth. HarperCollins, 2012. (lu en anglais)

Advertisements

2 commentaires sur “Insurgent

  1. Pingback: Bilan d’août | Enlivrons-nous, le blog d'Emily

  2. latetedansleslivres
    26 août 2013

    J’ai vraiment hâte de lire le tome 3!!! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 26 août 2013 par dans Imaginaire, Littérature jeunesse, et est taguée , .
%d blogueurs aiment cette page :